Appart'Ambiance

Ouvert de 10h à 19h Actuellement fermé + 33 (0) 4 78 29 82 47

du lundi au vendredi de 10h à 19h et le samedi de 14h à 18h au :

+ 33 (0) 4 78 29 82 47

Trouver un appartement ?Vous recherchez ?

Voyageurs

-+Adultes

-+Enfants

+ d'options

OFFRES SPÉCIALES

Tout savoir sur la location temporaire

Tout savoir sur la location temporaire

 

La location temporaire séduit de plus en plus de monde depuis plusieurs années. En effet, cette formule semble répondre à un réel besoin et ce, quelle que soit la raison du séjour. Que vous soyez en déplacement pour vos vacances ou pour un séjour professionnel, pourquoi la location temporaire est-elle adaptée à vos besoins ?

Qu'est ce que la location temporaire ?

Location temporaire à Lyon« La location courte durée, ou location temporaire, consiste en la location d’un bien meublé pour une courte durée, de manière répétée, à une clientèle de passage qui n’y élit pas domicile. »

Que vous veniez à Lyon pour visiter la ville en vacances, que vous soyez expatrié ou en voyage d’affaires (Lyon accueille de nombreux séminaires et salons professionnels par exemple), la location temporaire peut être un excellent moyen de vous loger.

Bien évidemment, vos attentes en terme de logement sont différentes selon les raisons de votre déplacement à Lyon. Le type d’appartement dans lequel vous logez et sa localisation peut fortement impacter votre séjour. C’est pour cela qu’il est important que vous cherchiez la location temporaire le plus adapté à vos besoins (quartier, surface, transports, budget…).

La location saisonnière, quant à elle, fait références aux logements loués pendant les périodes de vacances. La notion de « location courte durée » vient donc la compléter puisqu’elle n’est pas affectée par une saisonnalité aussi forte.

La location temporaire offre divers avantages par rapport à une chambre d’hôtel. Profiter d’une location meublée de courte durée vous garantit une certaine convivialité. De plus, profiter d’un appartement meublé temporairement vous offre une plus grande indépendance et vous assure de vous sentir comme à la maison le temps de votre séjour.

 

 

A savoir 

Les habitudes de planification des vacances ont considérablement changé. Aujourd’hui, on observe une tendance à étaler ses vacances sur l’année, en multipliant les itinéraires sur une durée plus courte (en moyenne 4 jours), contrairement aux années 60 où 1 semaine de vacances était prise en hiver, et 4 en été.

 

 

 

Quelles sont les étapes dans la recherche de votre location courte durée ?

  1. La réservation

Le propriétaire de l’appartement (ou son représentant), a l’obligation de vous fournir sa description complète comprenant :

  • le nombre de pièces
  • la surface en m²
  • les équipements et le mobilier présent

Il est également dans l’obligation de vous communiquer les conditions financières de la location.

En général, une avance est demandée au moment de la réservation. Celle-ci ne peut pas dépasser le quart du prix total de la location et ne peut être exigée plus de 6 mois à l’avance lorsque vous faites appel à un agent immobilier. Le solde du prix ne peut quant à lui être réclamé plus d’un mois avant votre arrivée à l’appartement.

Si à l’inverse, vous passer directement par un particulier, aucune règle ne fixe les modalités de réservation.

 

Quelle différence entre arrhes et acompte ?

Il s’agit dans les deux cas d’une somme d’argent versée lors de la conclusion d’un contrat de vente. Les conséquences seront différentes selon qu’il s’agisse d’arrhes ou d’un acompte. A noter que s’il n’est pas précisé la nature de la somme à verser, il s’agit d’arrhes.

  • Si vous versez des arrhes, vous avez la possibilité d’annuler la location. Vous ne pourrez cependant pas récupérer la somme payée. Si, à l’inverse, le propriétaire annule le contrat, il peut être condamné à verser le double des arrhes perçues.
  • Si vous payez un acompte, le désistement entrainera en principe le versement de la totalité du prix. Si c’est le propriétaire qui renonce à louer, il peut être amené à vous verser des dommages et intérêts.

Que doit contenir le contrat de location ?

Le prix de la location et celui des charges à payer, la durée de la location (avec jours et heures de départ et d’arrivée), la superficie du logement et le montant du dépôt de garantie doivent être renseignés dans le contrat.

 

     2. L'arrivée sur les lieux

Lorsque vous arrivez dans l'appartement, vous devez en principe verser un dépôt de garantie. Ce dépôt est généralement encaissé et un état des lieux doit être réalisé.

Le contrat de location doit prévoir le montant du dépôt de garantie ainsi que ses conditions de restitution.

Le solde du loyer quant à lui, doit être payé à l’arrivée.

 

 

A savoir 

Lorsque la durée de la location est supérieure à un mois, le montant du dépôt de garantie ne peut excéder un mois de loyer. Si aucun état des lieux n’est réalisé à l’arrivée, le propriétaire doit pouvoir prouver les éventuelles dégradations faites par le locataire.

 

 

      3. Le départ :

Lors de votre départ, vous récupérez le dépôt de garantie. Si une partie de ce dépôt est conservé pour dégradation du logement, vous êtes en droit de demander des justificatifs pour vérifier le montant des factures.

 

Et en cas d'annulation ?

contrat de location temporaireSi pour une raison ou une autre, vous souhaitez annuler la location, vous devez vous référer aux closes d’annulation du contrat.

Si rien n’est prévu dans le contrat et que vous avez payé un acompte, vous devrez en principe régler l’intégralité du séjour, sauf si le propriétaire a réussi à relouer le logement pendant la période fixée. Si à l’inverse vous avez versé des arrhes, vous n’aurez pas à régler l’intégralité du séjour mais ne pourrez récupérer les arrhes payées.

Ces règles ne sont pas applicables si l’annulation est due à un cas de force majeure.

Si le loueur est à l’origine de l’annulation, il devra rembourser le double des arrhes versées, ou bien rembourser l’acompte payé. Vous pouvez cependant demander des indemnités si vous considérez avoir subi un préjudice moral lié à cette annulation.

 

 

 

Concernant la location meublée :

Location meublée : La location concerne les murs et le mobilier qui sont mis à votre disposition. Si le mobilier et les équipements d’un appartement meublé à un autre peuvent varier, le décret du 31 juillet 2015 précise les équipements indispensables pour qu’il s’agisse d’un logement meublé, à savoir :

  • Une literie comprenant couette ou couverture
  • Un dispositif d’occultation des fenêtres dans les pièces destinées à être utilisées comme chambre à coucher
  • Des plaques de cuisson
  • Un four ou four à micro-onde
  • Un réfrigérateur et congélateur ou, au minimum, un réfrigérateur doté d’un compartiment permettant de disposer d’une température inférieure ou égale à -6°C
  • Vaisselle nécessaire à la prise des repas
  • Ustensiles de cuisine
  • Table et sièges
  • Etagères de rangement
  • Luminaires
  • Le matériel d’entretien ménager adapté aux caractéristiques du logement.

 

Découvrir nos locations temporaires Découvrir nos locations à l'année

Déplier le footerRéduire le footer